Quelle est la période sensible pour développer l’ordre selon Montessori ?

En tant que parent, tuteur ou instructeur, il vous est probablement déjà arrivé de remarquer chez l’enfant des moments de docilité ou d’appréhension plus élevés que d’autres. Cela est dû aux différentes périodes sensibles qui interviennent au cours de leur développement. Dans cet article, vous découvrirez les informations relatives à la meilleure période pour développer l’ordre chez selon les travaux de Montessori.

Qu’est-ce qu’une période sensible ?

Parlant de la pédagogie et des différentes étapes de l’évolution et du développement d’un enfant, les périodes sensibles sont une découverte majeure. Elles ont été mises au jour par la pédagogue Maria Montessori, auteure de la méthode Montessori. En effet, selon ses explications, une période sensible est un laps de temps relativement long durant lequel l’enfant, en plein apprentissage, sera plus enclin à acquérir un caractère ou un état d’esprit donné.

Cette acquisition se fait de manière naturelle et sans aucun effort psychologique ou physique. En d’autres termes, les périodes sensibles sont des intervalles de temps durant lesquels certains aspects de la vie influencent le caractère de l’enfant.

Quelle est la période sensible pour développer l'ordre selon Montessori ?

Les différents traits qui seront développés par l’enfant lors de ces périodes sensibles sont extrêmement importants. Si l’environnement extérieur qui accueille ladite période est parfaitement adéquat, l’enfant développera des traits de caractère plus ou moins impressionnants comme une capacité de concentration plus intense par exemple. Il est donc important de lui fournir un environnement qui n’entravera pas son évolution personnelle. De ce fait, il apprendra de manière inconsciente et avec beaucoup d’enthousiasme.

Quelle est la période sensible pour développer l’ordre ?

Selon les résultats fournis par les recherches de Maria Montessori, la période sensible de l’ordre se manifeste entre 0 et 6 ans chez l’enfant. Que cette période débute dès la naissance de l’enfant peut paraître invraisemblable. Mais, Maria Montessori souligne à travers ses recherches que même le nourrisson de deux mois peut prendre conscience de son environnement. À cet âge, il recherche déjà inconsciemment des points de repère.

Un nourrisson préfèrera toujours un environnement qu’il connaît et où il a eu le temps de se faire des marques. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle certains bébés seront plus à l’aise dans les bras de leurs parents plutôt que dans les bras d’étrangers. Au fur et à mesure que l’enfant grandit, cette période de sensibilité va s’exprimer de manière plus calme tout en prenant de l’ampleur dans son mental.

Dès que votre enfant commence à s’exprimer de manière plus ou moins intelligible, mettez un point d’ordre à établir une routine avec lui. En effet, même si pour beaucoup de parents les enfants sont de nature désordonnée, voire illogique dans leurs actes, ils n’en sont pas moins ordonnés dans leur inconscient. Cet ordre mental vient de la régularité d’une activité, de la répétition d’un geste ou de la présence d’une ambiance constante. La période sensible de l’ordre aide l’enfant à se sentir en sécurité dans un environnement qu’il a appris à connaître et qui le rassure constamment.